Indica en qué idioma quieres navegar por nuestra web.
Indica en quin idioma vols navegar per la nostra web.
Specify your preferred language for browsing our website.
Indiquez dans quelle langue vous souhaitez naviguer sur notre site.
Categoria: 
Mirador Solar
05/07/2021 - 14:45

Ordino Arcalís inaugure le mirador solaire de Tristaina, un monument panoramique de 25 mètres de diamètre à 2 701 mètres

La nouvelle structure ouvre au public le 9 juillet et permet de bénéficier de vues spectaculaires sur les lacs de Tristaina et sur la vallée d'Ordino, nommée Réserve de la Biosphère par l'Unesco.

 

Le mirador, situé sur le pic de Peyreguils, est une œuvre d'ingénierie qui fonctionne comme un cadran solaire.

 

L'œuvre se veut un hommage au pic d'Arcalís, connu sous le nom de « la montagne solaire » en raison d'un fait extraordinaire qui se produit chaque 7 août et qui a été découvert par Bonaventura Adellach.

 

Depuis cet été, Ordino dispose d'une nouvelle attraction spectaculaire qui vous permet de profiter de la vue sur sa majestueuse vallée, nommée Réserve de la Biosphère par l'UNESCO. Il s'agit du mirador solaire de Tristaina, qui offre une vue panoramique à 360 degrés et propose aux visiteurs une nouvelle perspective privilégiée sur l'ensemble du cirque glaciaire de Tristaina et des trois lacs.

Le mirador solaire de Tristaina sera ouvert au public le 9 juillet lors d'une journée portes ouvertes avec accès gratuit au téléphérique de Tristaina et le télésiège de Creussans pour découvrir cette nouvelle attraction. Le mirador est situé dans la région de Creussans, plus précisément sur le pic de Peyreguils, à une altitude de 2 701 mètres, dans le domaine d'Ordino Arcalís et à quelques mètres de la frontière française. L'accès se fait principalement par les deux remontées mécaniques d’Ordino Arcalís. Le dernier tronçon se fait à pied, le long d'un chemin bien préparé.

La nouvelle attraction d'Ordino Arcalís a été présentée sur la terrasse du restaurant La Coma d'Ordino Arcalís, en présence du ministre du Tourisme et des Télécommunications, Jordi Torres, des consuls du Comú d'Ordino, Josep Àngel Mortés et Eva Choy, le président de Grandvalira Resorts, Joan Viladomat, le directeur du marketing de Grandvalira Resorts, David Ledesma, et les co-auteurs du projet, Sergi Riba et Toni Riberaygua. En outre, la présentation comprenait une visite du mirador avec les promoteurs du projet.

Tous ont souligné l'ampleur et l'importance du projet du mirador solaire de Tristaina, né en 2018 des conversations entre le président de Grandvalira Resorts, Joan Viladomat, et l'ingénieur Sergi Riba Porras. Leur objectif était d'installer un mirador sur le pic de Creussans afin de profiter d'un itinéraire qui utilise les remontées mécaniques (téléphérique de Tristaina et télésiège de Creussans) et nécessite un peu de marche. Cet itinéraire devait présenter des caractéristiques qui le rendraient accessible au plus grand nombre de personnes possible. « Créer une structure est toujours un défi, et qu'il s'agisse d'un mirador, avec le moins d'impact possible sur le sol, qu'il soit intégré dans le paysage et qu'il soit spectaculaire en termes de sensations de chute et de visuel n'arrive pas souvent dans la vie », ont déclaré Riba et Riberaygua lors de la présentation. 

À partir de ce moment-là, on a commencé à planifier un projet qui, d'une part, permettrait de voir le maximum de montagnes des environs et, d'autre part, qui serait un cadran solaire rendant hommage à la signification du pic d'Arcalís en tant que montagne solaire. En fait, le mirador constitue un nouveau point pour profiter d'un spectacle naturel qui a lieu chaque 7 août à 7 h 37 lorsque, au pic d'Arcalís, le soleil est visible pendant trois minutes à travers un trou dans la roche. Un phénomène exceptionnel découvert par Bonaventura Adellach lors des expéditions nocturnes au pic d'Arcalís et « une page de l'histoire des montagnes d'Andorre et des Pyrénées », comme l'a indiqué Viladomat.

 

Un cadran solaire à 2 700 mètres d'altitude

Le projet de mirador solaire de Tristaina est l'œuvre du cabinet d'ingénierie andorran SRP et du cabinet d'architectes TREA, de Sergi et Pere Riba et Toni Riberaygua, qui ont bénéficié de la collaboration du consultant en structure Lluís Moya, également responsable de projets renommés tels que la tour Agbar à Barcelone, entre autres.

Le mirador, une structure métallique en forme d'anneau à travers laquelle les visiteurs peuvent se promener, est un grand cadran solaire dont la tige centrale, longue de 27 mètres, est inclinée à 42,55°, qui est la latitude exacte du point où se trouve le mirador selon ses coordonnées géographiques. L'anneau a un diamètre de 25 mètres et un poids total de 32 tonnes, ancré au sol avec seulement quatre points de contact. La forme circulaire du mirador offre une vue panoramique à 360° qui permet de voir à l'ouest le cirque glaciaire de Tristaina, au sud et à l'est toute la station d'Ordino Arcalís, et au nord les vallées d'Auzat, avec des vues sur des sommets emblématiques comme le Pica d'Estats.


Une grande attraction pour Ordino et Andorre

Le mirador solaire de Tristaina est une nouvelle attraction dans l'offre touristique de la paroisse d'Ordino, ainsi que de toute l'Andorre. « Nous abordons l'été avec enthousiasme et avec le privilège que la paroisse d'Ordino soit l'une des 701 régions, et la seule andorrane, qui a été déclarée Réserve de la Biosphère par l'UNESCO », a déclaré le consul majeur d'Ordino, M. Josep Àngel Mortés, qui a souligné que son emplacement, avec vue sur les lacs de Tristaina, « est l'une des visites obligatoires en Andorre ». Pour sa part, la consule mineure, Mme Eva Choy, a souligné que « le téléphérique de Tristaina est l'une des attractions d'Ordino Arcalís en été, qui sera parfaitement complétée par le nouveau mirador solaire ».

 

VOUS POUVEZ DÉCHARGER DES IMAGES ICI

Proudly developed with by Bitanube